Reconversion des jeunes en 2021 : cinq chiffres à connaître

Reconversion des jeunes en 2021 : cinq chiffres à connaître

Dans le cadre de la journée nationale de la reconversion professionnelle (9 novembre), Tu feras quoi plus tard ? s’est interrogée sur l’envie des 18-24 ans de changer de métier. Pour cela, nous nous sommes procurés la deuxième édition du Baromètre de la formation et de l’emploi, publié en 2021 par Centre Inffo et le cabinet d’études CSA. On vous partage les cinq chiffres qui nous ont marqués sur la reconversion des jeunes !

D’après l’étude, 34% des 18-24 ans sont en train de préparer une reconversion professionnelle. Ils sont plus nombreux que la moyenne de la population car un français sur cinq envisage une reconversion professionnelle.

Parmi ceux qui préparent un changement de métier, la plupart des répondants (86%) motivent leur changement par leur volonté de se rapprocher de leurs passions et de leurs valeurs.

Car ils envisagent la reconversion professionnelle comme pivot pour la suite de leur parcours. Selon eux, la reconversion est une étape essentielle pour être plus attractif auprès des recruteurs et, ainsi, augmenter leur rémunération.

C’est la principale raison évoquée pour 47% des 18-24 ans (vs 37% pour l’ensemble de la population). Pour autant, l’insatisfaction dans son emploi doit-être mener à un changement de métier, à un changement de poste ou un changement d’employeur ?

Là encore, ils sont plus nombreux que l’ensemble de la population (24%).

1️⃣ Ces chiffres nous interrogent sur la pertinence des formations initiales actuelles. Nous préparent-elles convenablement au monde de l’entreprise ?
À en croire cette étude, il semblerait que beaucoup de répondants souffrent d’une désillusion ou d’un manque d’adéquation entre le métier préparé et celui vécu (car jugé trop éloigné des passions et des valeurs).

2️⃣ Comment s’assurer que chacun puisse se reconvertir ?
Là encore, de nombreuses personnes souhaitent se reconvertir pour augmenter leur employabilité. Changer de métier n’est plus une fatalité. Mais cela se prépare : on doit pouvoir monter en compétences. Un autre volet de l’étude pointe le manque de connaissances sur les aides existantes, en particulier de la part des publics les moins diplômés.

Mais avec l’équipe Tu feras quoi plus tard ?, on fait le max pour vous aider à y voir plus clair sur les solutions qui existent ! 🙌 Voici une sélection de ressources qui peuvent vous aider dans votre reconversion :

👉 MaVoie.org pour être accompagné(e) sur les quatre étapes de la reconversion.
👉 Key4Job pour bénéficier d’une panoplie de ressources.
👉 DéClics Numériques pour vous tourner vers les métiers du numérique (NDLR : programme co-créé par Armand).

«
«