Causes toujours : un autre regard sur l’engagement des jeunes.

Causes toujours : un autre regard sur l’engagement des jeunes.

L’association Youth Forever a organisé le 12 juillet 2022 son premier événement grand public. Causes Toujours, ça a été une tribune pour une dizaines de personnes (des jeunes et des moins jeunes) qui ont tous partagé un point commun : leur volonté de créer un avenir plus durable. Un moment de partage et d’inspiration, voué à s’enraciner dans le temps.

Encourager l’engagement des jeunes. 🌱

À contrepied de la morosité ambiance, Causes Toujours se voulait un événement porteur d’espoir. Le but était d’inspirer les jeunes et de les encourager dans leurs initiatives en faveur d’un monde plus juste. Organisé à La Bellevilloise (Paris 20), la soirée promettait un temps d’inspiration avec plusieurs invités surprises sur scène, puis un cocktail pour un temps plus informel et convivial.

D’entrée de jeu, Jasmine Manet, la directrice générale de Youth Forever, annonce la couleur : il s’agit de créer les points intergénérationnels. Aller à l’encontre des discours sur la désertion pour, au contraire, amorcer la transformation de l’intérieur, directement depuis les entreprises. Suite à ses mots d’introduction, plusieurs personnes se sont succédées sur scène afin de partager leur expérience du changement. Comment ont fait Anne de Bagneux, Victoria Guillomon, Charles Vielvoye, Marie Bréon, Jonas Chorial, Nicolas Todorovic, Claire Pétreault, Lamya Essemlali et Charlie Felgate pour s’engager ? Pour porter, à leur échelle, leurs convictions et réussir à modeler leur vie professionnelle autour d’elles ?

Après une heure trente de pitchs, la jauge d’inspiration était à son plein ! Youth Forever est même allée plus loin. Sa fondatrice, Emmanuelle Duez, a pris le temps de partager les résultats de leur observatoire mené en début d’année 2022 puis Jasmine Manet a annoncé le lancement du podcast « Causes Toujours ».

Causes toujours : ce qu’on a aimé. ❤️

Un plein d’inspiration dont on retient les messages suivants :

  • Ne blâmons pas nécessairement les générations qui nous précèdent. Si aujourd’hui nous menons des combats colossaux, n’oublions pas que nos parents ont dû mener les leurs (droit de vote, IVG, abolition de la peine de mort…).
  • La conciliation est possible entre la génération qui a le pouvoir (Génération X) et celle qui entre sur le marché du travail (Génération Z). C’est cette coopération qui permettra de faire face aux défis de demain.

Quelle est la suite ? 👀

Causes toujours se décline en podcasts. Et il y a fort à parier que de futurs événements verront le jour !

«